Entretien

À quelle fréquence faut-il laver ses draps ?

Personne n’aime faire la lessive, c’est un fait. Mais dormir chaque nuit dans un nid à microbes non plus, a priori. Peaux mortes, sébum, salive, sueur… Notre lit peut rapidement devenir un véritable paradis pour les bactéries et dans le pire des cas, provoquer des allergies. Alors à quelle fréquence faut-il laver ses draps pour garantir leur propreté ? Découvrez les conseils de Carré Blanc pour dormir sereinement.

Quand changer ses draps ?

Nous passons en moyenne huit heures par jour dans notre lit. Pendant notre sommeil, notre transpiration et nos cellules mortes alimentent une colonie d’acariens qui ont élu domicile dans notre literie. Un matelas pourrait même en contenir plusieurs millions ! Bien que ces créatures à huit pattes soient invisibles à l’œil nu, leur présence fortement allergène peut provoquer des symptômes tels que le rhume des foins, l’eczéma, l’asthme ou encore la toux. Pour limiter la prolifération des acariens et autres germes, les experts sont formels : il faut laver ses draps une fois par semaine, voire plus si vous avez l’habitude de dormir sans pyjama ou de ne pas vous doucher avant de dormir.

Comment bien laver ses draps ?

Pour que la chambre conserve toute sa fraîcheur, il convient de bien laver son linge. Pour cela, votre parure de lit doit être lavée à la plus haute température que le textile puisse supporter. En effet, la chaleur est le meilleur moyen d’éradiquer les agents pathogènes présents dans nos draps. Pour ne pas altérer leur qualité, prenez le temps de lire les étiquettes et suivez les instructions de lavage. Si votre linge de lit ne peut être lavé à l’eau bouillante, laissez-le sécher à l’air libre : la lumière du soleil est un puissant antimicrobien naturel qui tue les acariens. Une autre astuce consiste à repasser vos draps. Encore une fois, cela permet de les désinfecter sans risquer d’altérer les tissus les plus délicats.

À quelle fréquence laver sa couette et son oreiller ?

Bien que la taie d’oreiller et la housse de couette constituent une barrière aux bactéries et germes, ces derniers parviennent tout de même à contaminer nos couettes et oreillers. Pour cette raison, il est primordial d’entretenir sa literie en lavant tous les 3 mois ses oreillers et tous les 6 mois sa couette. Enfin, certains gestes permettent de conserver l’hygiène de sa chambre à coucher au quotidien, comme suspendre sa couette par la fenêtre et aérer chaque matin entre 15 et 30 minutes. Un bon réflexe qui permet de renouveler l’air de son intérieur et d’assainir son logement, en particulier pendant l’hiver où le taux d’humidité favorise le développement des acariens.

Quoi de plus plaisant que de se glisser dans des draps propres qui sentent bon la lessive ? C’est tout simplement l’un des meilleurs sentiments au monde. Alors, à vos machines !